Henri Messmer

Mon intérêt pour la photographie provient en partie de ces souvenirs. Adolescent, j’avais réussi à acquérir mon premier appareil réflex en 1974 grâce à des petits boulots, un Olympus OM1, avec lequel je parcourais les forêts à vélo à la recherche de sujets. Tout était prétexte à photo dans une jubilation permanente, comme les premiers pas d’un enfant ébahi qui se surprend à marcher. Parfois, à la nuit tombante, je filais sur les crêtes pour saisir les dernières lumières du soir en ombre chinoise. Ces vastes forêts des Vosges du nord, proches de la frontière allemande, restent des souvenirs de couleurs et de senteurs qui m’accompagnent encore aujourd’hui.

L’argentique a un aspect artisanal, la photo se fabrique après un processus de création dans une chambre noire : choix du papier, exposition, révélateur, fixateur, séchage.

L’envie de saisir des paysages et la beauté du monde demeurent intacts, cela m’a permis de poursuivre sur le numérique et de découvrir les possibilités incroyables qu’il autorise.

J’ai réalisé une première exposition en 2009 photo à Autun dans ‘Carré d’artiste’, en y exposant 5 photos.
Quelques années plus tard, grâce à l’aide d’Anne Guillaume, qui tient à la fois un atelier d’encadrement et une gallerie d’art sur Lyon, j’ai pu monter en décembre 2016 l’exposition “Arrêts sur lumières”.
Mon dernier projet “50 regards sur le Parc de la Tête d’Or” s’est tenu en décembre 2018 dans son atelier.
J’ai d’autres projets en cours, notamment sur les étangs de la Dombe.

Je fais surtout des photos de paysage, mais également des portraits et des photos urbaines. J’aime les travaux de photographes comme Sebastiao Salgado, Mathieu Ricard, Edward Weston, Steve Mac Curry, Reza, Henri Cartier-Bresson, Robert Doisneau, Irving Penn, Dorothea Lange.

Ce qui me motive en photographie c’est de monter en compétence des personnes, leur donner envie de poursuivre et de découvrir leur propre voie en photographie. Et puis, bien sûr, l’envie de prendre des photos reste omniprésente.

J’ai d’autres passions comme l’apnée, la plongée sous-Marine que je continue à enseigner, les activités de pleine nature que sont la randonnée et le VTT.

Revenir au portfolio